top of page

Un festival, enfin, en face à face

« On était dus, c’est ce dont on avait besoin », a lancé Anne Brochu-Lambert, présidente du Conseil culturel fransaskois (CCF), organisateur du Festival fransaskois, évoquant les deux années de restrictions sanitaires qui ont empêché la tenue de cet événement majeur pour la communauté.




3 vues

Comentários


bottom of page